Comme les exemples ci-dessous en témoignent, les résultats immédiats sont excellents lorsque le médecin a une bonne expérience de l'aponévrotomie à l'aiguille.

Le résultat est perceptible dès la fin de la séance aussi bien pour les stades I, les stades II, mais aussi les stades III de la maladie.

La flexion des doigts est toujours conservée.

Seuls quelques cas nécessitent le port d'une orthèse d'extension.





Stade II chez une patiente avant traitement. Stade II après une séance de 15 minutes.
Stade II du Vème doigt chez une patiente
en début et en fin de séances ( 15 minutes plus tard).




Noter l'absence quasi complète de saignement.

Stade II avant aponévrotomie.Stade II en fin de séance (15 minutes).

Stade II chez un homme avant traitement et en fin de séance (15 minutes).





Les formes digitales nécessitent beaucoup de prudence et de connaissance de l'anatomie du doigt.

La blessure grave d'un nerf collatéral, bien que très rare, est toujours possible.

Forme digitale d'un stade II, en début de séance. Récupération de l'extension du doigt en fin de séance.

Récupération de l'extension d'un doigt au stade II en une séance.








Stade III avant traitement. Stade III en fin de séance.
Stade III du IIIème et IVème doigts
avant et après une séance d'aponévrotomie à l'aiguille (20 minutes).





 Dry dressing.




Pansement à garder trois jours sans le salir, ni le mouiller.
Elastoplaste(R) 3cms HB.

 

Retour au Sommaire.